Quelles sont les positions qui stimulent le clitoris ?

Publié le : 17 décembre 20194 mins de lecture

Le clitoris demeure l’unique organe féminin destiné à procurer un plaisir charnel. Il compte plus de terminaisons nerveuses que le pénis. Si vous voulez passer des soirées sensuelles et procurer entière satisfaction à votre compagne, voici quelques positions à pratiquer.

Le pont

Le pont est une position qui stimule le clitoris. La figure commence par l’emplacement du missionnaire. L’homme se penche en arrière et soulève le bassin de sa femme en l’air. Celle-ci utilise ses jambes et ses pieds pour alléger son poids et prend la forme d’un pont. Cette situation permet au pénis d’atteindre les profondeurs des parois vaginales et de toucher le point G. Monsieur est d’autant plus placé dans le bon angle d’attaque pour titiller le clitoris et accélérer la jouissance. Afin de pimenter l’expérience, la femme peut se toucher avec les doigts. Il faut noter que les 2 personnes doivent profiter d’une position confortable pour faire durer les mouvements et éviter l’épuisement. Par ailleurs, le pont se décline en une variante intitulée le bateau ivre. Dans ce cas, la femme monte ses jambes de manière à atteindre les épaules de son homme, ce qui place le vagin plus en hauteur.

La levrette

La gent masculine ne jure que par la levrette. Grand classique, elle se trouve parmi les positions qui stimulent le clitoris. La figure accélère l’orgasme aussi bien chez le mâle que chez la femelle, mais encore faut-il la réaliser correctement. Pour ce faire, la femme se met à 4 pattes et l’homme vient derrière, les 2 genoux à terre. Il adopte une poste confortable en s’appuyant légèrement sur ses jambes. La femme recule progressivement de manière à placer son vagin exactement au même niveau que le pénis en érection. Son mari commence ensuite les mouvements de va-et-vient, si bien que son sexe finit par se frotter contre le point G. Pour augmenter la tension, la femme déplace légèrement ses hanches et pousse ses reins en arrière. Afin de varier les plaisirs, elle s’abaisse en s’appuyant sur ses coudes. La figure modifie ainsi l’angle de pénétration.

La chevauchée latérale

Pour finir, la chevauchée latérale se situe dans la liste des positions qui stimulent le clitoris. Il s’agit d’une figure originale et assez complexe à réaliser. Allongé sur le dos, l’homme laisse sa femme s’accroupir sur lui. L’une de ses jambes se place entre celles de son amant et l’autre se pose de l’autre côté. Elle s’abaisse au niveau du genou. Sa main guide le pénis à pénétrer à l’intérieur de son vagin. Pour atteindre les sommets du 7e ciel, elle chevauche l’un des genoux légèrement soulevé de son mari, tel un cheval. Ses mouvements partent du haut de la cuisse jusqu’à la région pubienne. Cette position authentique s’adresse aux couples ayant soif d’aventure et de nouvelles expériences.

Trouvez facilement votre maîtresse dominatrice sur Bordeaux
L’art d’être à l’écoute : la clé pour s’adapter aux désirs de chaque interlocuteur

Plan du site