Tout savoir sur le vagin

Publié le : 17 décembre 20195 mins de lecture

Le terme vagin n’est pas encore très évident à prononcer de nos jours. Certaines fois, il est même considéré comme tabou par certaines femmes. Dans le langage médical, c’est un terme fréquemment employé mais en dehors, peu de gens y prêtent intention. C’est la raison pour laquelle il faut apprendre le fonctionnement de cet organe très sensible et particulier.

La morphologie du vagin

Le vagin est une cavité qui fait partie intégrante de l’organe reproducteur féminin. C’est par cette cavité que s’écoule le sang des menstruations mais aussi les spermatozoïdes. De plus, elle accueille le pénis du partenaire masculin pendant un rapport sexuel.

Du point de vue anatomique, le vagin possède la forme d’un tube souple et élastique tapissé d’une muqueuse qui le rend très humide. Il va de la vulve et des petites lèvres jusqu’au col de l’utérus. Selon la taille, le poids et la morphologie de chaque femme, la profondeur du vagin est d’environ de huit à douze centimètres.

Son caractère élastique s’explique par l’existence des fibres qui la constituent et qui lui permettent de gonfler au moment d’une relation sexuelle en raison de l’excitation ressentie par la femme.

L’hygiène et les secrets du plaisir vaginal

Ce qu’il faut savoir à propos du vagin, c’est que cet organe très particulier a un caractère « autonettoyant ». Cependant, il faut quand même bien en prendre soin.

De nos jours, certaines pratiques devenues très tendance sont fortement déconseillées par les professionnels de la santé. Il s’agit en principe du maquillage des parties intime pour un aspect esthétique plus réussi, ou encore le fait d’introduire tout et n’importe quoi dans le vagin.

Plus important encore, il y a l’épilation définitive au laser qui devient de plus en plus prisée mais que les médecins considèrent comme dangereux pour la santé. Le rasage, ou encore l’utilisation de la cire sont plus conseillés.

De nombreuses confusions subsistent encore aussi à propos de l’origine du plaisir et de l’excitation ressentie par la femme. Elles concernent l’orgasme vaginal et clitoridien.

La seule chose qu’il faut retenir face aux idées reçues, c’est que le clitoris est le seul déclencheur de l’orgasme féminin. Ce plaisir peut se déclencher de manière directe par l’effet de frottement, ou encore de façon plus indirecte par l’intermédiaire des contractions musculaires autours du vagin. Ce sont eux qui vont faire pression sur le clitoris.

Les troubles et les infections vaginales les plus répandues

Parmi les plus fréquents troubles du vagin, on a le vaginisme qui est une contraction involontaire des muscles situés autour du vagin et qui rend impossible la pénétration du pénis lors d’un acte sexuel.

Il y a aussi la dyspareunie et l’endométriose qui se manifestent par des douleurs, voire même des saignements pendant un rapport sexuel.

En plus de ces troubles, Le vagin peut aussi être sujet à de nombreuses maladies et infections causées par des bactéries ou par des rapports sexuels non protégés.

Parmi les plus répandues ; on a la mycose vaginale. C’est l’une des infections la plus fréquente rencontrée chez une femme. Elle est causée par des champignons microscopiques présents dans le vagin.

Il y a aussi, les infections sexuellement transmissibles qui sont plus ou moins graves comme l’herpès génital, la syphilis qui doivent être rapidement prises en charge pour éviter tout risque de complication.

En cas de doute, le meilleur conseil à suivre c’est de prendre contact avec un gynécologue pour bénéficier des meilleurs traitements possibles.

Quelle est la taille « normale » d’un pénis ?
Sexe féminin : 5 choses à savoir sur les petites lèvres

Plan du site